lundi 22 mai 2017

Mes pois chiches sautés aux légumes (recette à questionnement)

C'est drôle mais parfois je me demande comment naît une recette. Pas vous? C'est vrai qui a inventé la blanquette de veau? Comment a-t-on eu l'idée de faire des crêpes ou de la pâte feuilletée? Vous allez me répondre qu'on peut trouver les réponses sur google et son ami Wikipedia. Mais ce qui m'intéresse c'est plus l'idée de la recette que son auteur.

C'est vrai ça que se passe-t-il dans le cerveau d'un(e) cuisinier(ère) quand il/elle est en présence d'oeufs, farine, viande, légumes ou tout autre trucs qui se mangent. Car là où certains ne voient que des choses à manger, ce cerveau-là imagine des gâteaux, des plats parfumés.

Bref, je me pose ce genre de questions sans avoir de réponses. Je sais juste que mon cerveau aussi réagit parfois étrangement sur le marché. Il fait des associations d'idées qui m'entraînent vers certains aliments plutôt que d'autres. Il élabore des recettes. Il construit des plats, conçoit une présentation.
Un drôle de cerveau en somme. 

Bref parfois je me pose ce genre de questions... et même plein d'autres.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 200 g de pois chiches
- 250 g de pomme de terre (soit une pièce)
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 150 g d'épinards frais
- 1 petit poireau
- 2 cuillères à café de garam masala 
- 1 cuillère à café de curcuma moulu
- 40 g de pancetta
- le zeste d'un demi-citron
- sel, poivre
- huile d'olive

Lavez les épinards plusieurs fois. Ôtez les tiges et hachez les feuilles.

Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail.

Lavez le poireau après avoir éliminé la première feuille. Coupez-le en fines lanières.

Épluchez la pomme de terre, lavez-la et détaillez-la en petits cubes.

Hachez la pancetta en fines lanières.

Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile dans une poêle, faites-y revenir la pomme de terre sur feu modéré pendant 10 à 12 minutes. Vérifiez la cuisson. Salez et poivrez. Réservez dans un saladier,

Faites revenir ensuite la pancetta jusqu'à ce qu'elle soit croustillante. Récupérez-la avec une écumoire,  placez-la dans le saladier et laissez la graisse dans la poêle.

Faites-y suer l'oignon et l'ail pendant 5 minutes sur feu modéré. Saupoudrez avec une cuillère à café de garam masala. Mélangez.

Ajoutez le poireau et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes en augmentant légèrement le feu.

Ajoutez ensuite les épinards. Laissez cuire jusqu'à ce que leur eau de végétation se soit évaporée. Réservez dans le saladier.

Faites ensuite sauter les pois chiches  avec un filet d'huile sur feu vif pendant 5 minutes. Ajoutez le curcuma et le garam masala restant. Salez et poivrez. Ils doivent être légèrement croustillants.

Ajoutez le contenu du saladier aux pois chiches. Mélangez intimement. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Au moment de servir râpez le zeste du demi-citron sur les pois chiches. 

Ce plat peut se servir chaud ou tiède.

dimanche 21 mai 2017

Ma salade tiède de févettes et calamar

Il n'y a pas que certains légumes qui soient interdits dans ma cuisine. D'autres produits sont aussi frappés par le veto de Mr R.
Alors cette fois-ci, tout comme la dernière fois, je profite de son absence pour cuisiner tout ce qu'il abhorre.
Si le fenouil et les artichauts sont revenus faire un tour dans ma cuisine depuis une semaine (recettes à suivre dans les jours qui viennent), j'ai aussi ouvert la porte à un autre proscrit: le calamar.

J'ai demandé de l'aide à la poissonnière car je n'ai pas l'habitude de cuisiner ce genre d'ingrédients, préférant le commander dans mes rares sorties au resto. C'est pour ça que j'adore aller sur le marché. C'est un vrai endroit de rencontre. Les marchands sont toujours à l'écoute et vous aident quand vous avez des questions culinaires.
Un nouvel ami de cuisine que ce calamar. Hâte de le retrouver bientôt pour d'autres recettes.

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 20 minutes en tout

Ingrédients pour 2 personnes:

- 500 g de févettes ( surgelées pour moi)
- 350 g de petits calamars (demandez à votre poissonnier/ère de vous les préparer)
- 1 gros oignon frais
- 1 gousse d'ail
- 1 bonne cuillère à soupe de farine
- le jus et le zeste d'un demi-citron
- 2 tranches de citron
- huile d'olive
- sel, poivre
- 4 brins de persil

Pelez et hachez l'oignon (le blanc et le vert) et la gousse d'ail. Faites-les revenir dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. Salez et poivrez. Réservez.

Plongez les févettes 5 minutes dans une grande casserole d'eau bouillante salée. Laissez-les cuire 5 minutes à partir de la reprise de l'ébullition. Égouttez-les.
Faites-les ensuite revenir dans la poêle qui a servi à la cuisson de l'oignon et de l'ail. Laissez-les revenir pendant 5 minutes sur feu vif en remuant.

Remettez le mélange oignon/ail dans la poêle. Ajoutez le zeste de citron. Mélangez intimement avec les févettes. Réservez dans un saladier.

Placez la farine dans une assiette. Salez et poivrez les calamars. Passez-les dans la farine. Tapotez-les légèrement pour éliminer l'excédent. Faites-les cuire à la poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Attention, la cuisson est rapide! Si vous les laissez trop longtemps, ils deviendront caoutchouteux. Comptez 2 minutes par face. Salez et poivrez. Dès qu'ils sont cuits, placez-les sur une planche à découper. Détaillez-les en anneaux.

Répartissez les févettes dans les assiettes. Ajoutez les morceaux de calamar.

Coupez les tranches de citrons en petits quartiers. Ajoutez-en quelques un sur chaque assiette. Arrosez de jus de citron.

Décorez avec 2 brins de persil.


samedi 20 mai 2017

Mon smoothie bowl aux fruits rouges (et pas que)

Un souvenir tout à coup: moi assis dans les fraisiers de mes grands-parents en Normandie. Les fesses dans la terre, les mains pleines de fraises. Je suis petit.  Un  moment nirvanesque. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé les fruits rouges.
Une autre image: le cassis de chez mon oncle et ma tante que nous dégustions avec un frisson (bah oui c'est acide le cassis) de délice avec ma cousine.
Ou encore les framboisiers toujours mes grands-parents, à côté des artichauts. Le bonheur de les manger directement sur la plante (les framboises, car les artichauts c'est un peu moins attractif quand on est enfant).
Bref j'aime les fruits rouges. Sans parler des cerises et autres mûres et myrtilles. 

Alors aujourd'hui, une recette en mode déclaration d'amour à ces petites merveilles! Une ode à l'enfance aussi finalement. Et un clin d'oeil à mon papi et ma mamie qui veillent sur moi, je le sais...

Préparation: 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 125 g de framboises
- 125 g de myrtilles (surgelées pour moi)
- 200 g de fraises
- 125 g de fraises des bois
- 150 g de cerises
- 2 bananes
- 3 cuillères à soupe de noix de pécan
- 2 bonnes poignées de pousses d'épinards
- quelques pincées de sésame blanc
- quelques pincées de sésame noir
- 1/2 citron
- 3 cuillères à soupe de yaourt grec
- 2 cuillères à soupe de sirop d'érable
- Si tous vos fruits sont frais, ajoutez 2 ou 3 glaçons au moment du mixage

Lavez et séchez tous les fruits (sauf les bananes).

Dénoyautez les cerises.

Placez tous les fruits rouges (sauf les fraises des bois) dans le bol de votre blender. Ajoutez une demi-banane coupée en morceaux, le yaourt, le sirop d'érable, 2 cuillères à soupe de noix de pécan, les épinards et le jus du demi-citron.

Mixez finement.

Versez le mélange obtenu dans des bols (verres etc).

Découpez ce qui reste de banane en fines rondelles. 

Déposez les fraises des bois sur le smoothie. Arrangez les rondelles de banane. 

Hachez grossièrement les noix de pécan restantes. Parsemez-en le smoothie. 

Ajoutez une petite pincée de chaque sésame sur tous les bols.

Il ne manque plus qu'une cuillère à plonger dedans... Bon p'tit déj!

vendredi 19 mai 2017

Mon Eton mess aux deux fraises

L'autre jour sur un marché (oui j'ai été infidèle à Dolors et à la Bruixa...mais chut elles ne s'en doutent pas!), j'ai trouvé des fraises des bois. J'ai sauté dessus sans savoir ce que j'allais en faire. Ça ne m'arrive pas souvent de procéder ainsi car souvent je sais quels ingrédients je veux et ce que je vais en faire.
Une fois n'est pas coutume, je me suis laissé guider par l'ingrédient.

J'ai ensuite cherché dans mes grimoires, une idée, une recette. J'ai fini par avoir envie de préparer un Eton mess, un dessert que j'avais envisagé quand j'ai fait mon Tiramisu à l'ananas
Chassez les idées, elles reviennent au galop!

Dans la version originale, on écrase des meringues. Mais je déteste ça car je les trouve trop sucrées. Je les ai donc remplacées par des cookies que je venais de faire. C'est ma petite touche personnelle...

Préparation: 25 minutes

Ingrédients pour 2 très gourmands ou 4 pas trop gourmands:

- 25 cl de crème fleurette
- 200 g de fraises
- 125 g de fraises des bois
- 3 cuillères à soupe de sucre glace
- 2 cookies ou 3 sablés bretons
- le zeste d'un demi-citron
- quelques petites feuilles de basilic
- 2 cuillères à soupe de pistaches
- 1/2 orange

Placez un saladier et un fouet au frigo environ une heure avant de commencer la recette.

Pressez la demi-orange.

Lavez et séchez les 200 g de fraises. Ôtez les feuilles. Coupez les fraises en deux.
Mixez-les avec 1 cuillère à soupe de sucre glace et le jus d'orange pour obtenir un coulis sans morceaux. Réservez.

Montez la crème en chantilly bien ferme en utilisant les ustensiles placés au frigo. Ajoutez le sucre en cours de montage. Quand la chantilly est prête, ajoutez 4 cuillères à soupe de coulis de fraises. Mélangez délicatement avec une spatule en soulevant bien la crème.

Hachez grossièrement les pistaches.

Lavez et séchez les feuilles basilic.

Écrasez les cookies ou les palets bretons (pas trop finement, il doit rester des morceaux).

Lavez et séchez les fraises des bois.

Montage:
Dans des verres, des bocaux ou dans les récipients que vous avez sous la main, versez une couche de chantilly à la fraise. Déposez quelques fraises des bois. Parsemez de pistaches concassées. Arrosez avec un peu de coulis de fraises. Renouvelez l'opération deux fois.

Décorez avec les feuilles de basilic et le zeste de citron. Servez bien frais.

jeudi 18 mai 2017

Mon toast d'oeufs brouillés aux épinards

Depuis que le printemps a posé ses valises à Barcelone, je mets un point d'honneur à manger sur la terrasse dès que possible. L'année dernière je crois ne pas avoir posé l'assiette dehors une seule fois alors cette année j'ai décidé de remédier à ça. C'est vrai que globalement les gens ici profitent peu de leur terrasse ou balcon alors qu'un parisien vendrait père et mère pour en avoir une/un.
Conscient de ma chance, j'ai décidé d'en profiter.

J'en étais là de mes considérations existentielles hier quand je me suis souvenu que je n'avais rien de prêt pour le déjeuner. 
Pain, épinards, oeufs, feta voilà ce que j'avais de dispo. Une idée. Une recette pour un déjeuner sur le pouce!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour deux toasts:

- 2 belles tranches de pain de campagne
- 3 oeufs
- 150 g d'épinards
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- 50 g de feta
- 1 cuillère à soupe de pignons
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- sel, poivre
- huile d'olive

Faites griller les pignons dans une poêle avec 1 filet d'huile d'olive. Quand ils sont bien dorés, épongez-les sur une feuille de papier absorbant.

Lavez les épinards plusieurs fois. Égouttez-les bien. Ôtez les tiges. Hachez les feuilles. 

Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail.

Faites chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive dans la poêle. Faites-y revenir l'oignon et l'ail pendant 5 minutes. Ajoutez les épinards. Laissez cuire pendant 5 bonnes minutes ou jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'eau de végétation. Salez et poivrez en cours de cuisson.

Cassez les oeufs dans un bol. Ajoutez-les dans la poêle avec la crème fraîche (les épinards sont toujours dans la poêle). Mélangez sans arrêter pendant 3 à 4 minutes. Salez et poivrez.

Émiettez la feta sur les oeufs brouillés. Mélangez rapidement.

Faites griller le pain.

Versez les oeufs sur les tranches de pain. Parsemez de pignons. 

Servez aussitôt!

mercredi 17 mai 2017

Ma salade de carottes/fenouil et coriandre

En ce moment, un nouvel ingrédient est en train de tourner à l'obsession. Un ingrédient malmené chez mes parents (comme chez beaucoup de gens), honni par Mr R et peu présent sur les étals des marchés à Barcelone.
Et pourtant, cet ingrédient mérite que l'on s'y intéresse. 
Cet ingrédient c'est le fenouil. Souvent boudé, trop fréquemment bouilli, il n'a pas la place qu'il mérite dans nos assiettes.
Dolors et la Bruixa n'en ont pas mais c'est en allant voir des "Mercats de pagès" (en gros marchés de petits producteurs) à côté de chez moi que j'ai enfin réussi à en trouver.

Après ma Salade de fenouil aux agrumes où il était servi cru, j'ai eu une nouvelle envie de salade où cette fois il est allé se faire doré la chair au four.

Une salade de légumes cuits mais à déguster froide quand le printemps s'installe pour de bon.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 5 carottes
- 1 beau bulbe de fenouil ( au moins 450 g)
- 1/2 bouquet de coriandre
- 2 gousses d'ail
- 1 oignon frais
- 50 g de feta
- 2 cuillères à soupe de pistaches
- huile d'olive
- mélasse de grenade
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Pelez, lavez, séchez les carottes puis coupez-les en rondelles pas trop épaisses.

Lavez le fenouil. Ôtez ses pluches. Émincez finement le bulbe et les branches.

Placez les légumes sur une plaque de cuisson huilée en les séparant.

Pelez et hachez l'oignon et les gousses d'ail. Ajoutez-les aux carottes. Mélangez. 

Arrosez les carottes et le fenouil d'huile d'olive. Salez et poivrez (toujours en les laissant séparés sur la plaque).
Enfournez et laissez cuire 30 minutes environ en surveillant. Mélangez deux ou trois fois en cours de cuisson.

Les carottes et le fenouil doivent être dorés et tendres. Réservez.

Lavez et séchez la coriandre puis hachez en les feuilles.

Faites griller les pistaches quelques minutes dans une poêle sèche. Hachez-les grossièrement.

Mélangez les carottes, la coriandre et le fenouil sur la plaque. Répartissez-les dans les assiettes de service. 

Parsemez de feta émiettée et de pistaches.

Arrosez d'un filet d'huile d'olive et d'un peu de mélasse de grenade.

lundi 15 mai 2017

Mes orecchiette à la printanière

Les artichauts, qui selon Coluche sont le plat du pauvre car on en plus dans l'assiette à la fin qu'au début, sont assez peu présents dans ma cuisine pour cause d'incompatibilité d'humeur avec Mr R. Et pourtant qu'est ce que c'est bon!
Quand j'étais petit, c'est bien-sûr bouillis que mes parents les préparaient. Une bonne vinaigrette et c'était repas trempette. 
Des années plus tard, je ne peux plus faire subir l'épreuve de l'eau bouillante à mes légumes car c'est pour moi la pire façon qui soit de les cuisiner. 
Si le four est souvent mon allié, aujourd'hui c'est la poêle qui m'a prêté main forte.

Alors une idée, faire des pâtes, des orecchiette plus précisément, ces pâtes que j'ai tellement aimées dans les Pouilles.

Une recette qui sent bon le beau temps parce que cette fois, ça y est c'est le printemps et même presque l'été! 

À vos artichauts Mesdames et Messieurs!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 30 minutes en tout

Ingrédients pour 2 personnes:

- 200 g d'orecchiette
- 4 petits artichauts (les miens n'ont pas de foin en leur centre)
- 2 oignons frais
- 2 gousses d'ail
- 150 g de petits pois frais (pois écossés)
- 50 g de bacon (ou poitrine fumée)
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche 
- 3 cuillères à soupe de ricotta
- parmesan râpé
- huile d'olive
- sel, poivre
- le jus d'1 demi-citron
- 2 pincées de "chili flakes"
- quelques feuilles de basilic

Taillez le bacon (ou poitrine fumée) en allumettes. Faites-les cuire dans une petite poêle pendant 5 minutes sur feu vif jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes. Épongez-les dans du papier absorbant. Réservez.

Pelez et hachez les gousses d'ail.

Ôtez les feuilles des artichauts jusqu'à ce que vous arriviez à celles qui sont très pâles et tendres. Éliminez le haut des feuilles. Coupez les artichauts en 8 quartiers. Plongez-les dans un saladier d'eau citronnée au fur et à mesure.
Égouttez-les puis faites-les revenir dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive et une gousse d'ail sur feu assez vif. Salez et poivrez en cours de cuisson. Ils sont cuits quand ils sont dorés et tendres. Réservez.

Plongez ensuite les petits pois dans une casserole d'eau bouillante salée. Comptez 5 minutes de cuisson à partir de la reprise de l'ébullition. Égouttez-les et passez-les sous un filet d'eau froide. Égouttez à nouveau. Réservez.

Pelez et hachez les oignons. Faites-les revenir à la poêle avec un filet d'huile. Laissez-les cuire 5 minutes sur feu modéré. Salez et poivrez.

Remettez les artichauts et le bacon dans la poêle. Mélangez pendant 1 minute. Réservez.

Faites cuire les pâtes en suivant les indications sur le paquet. Égouttez-les. 

Versez la crème et la ricotta dans la poêle et laissez-les frémir 5 minutes. Versez-y les légumes et les pâtes. Mélangez intimement. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Ajoutez un peu de parmesan râpé. Mélangez. 

Un filet d'huile d'olive, une ou deux feuilles de basilic et une pincée de chili flakes.
"À taaaaable!"

dimanche 14 mai 2017

Mes galettes de pommes de terre en mode tartines

Tous les jours la même question lancinante se fait entendre: "Qu'est ce que je vais faire à manger ce soir?"
Si ma "to cook list" tient difficilement sur deux feuilles A4, j'ai quand-même parfois du mal à trouver des idées pour le dîner. Cherchez l'erreur.
J'en étais là de ma réflexion quand j'ai croisé des pommes de terre dans leur panier. Une idée aussitôt, en faire des galettes avec quelques légumes (je ne vais pas me refaire, il faut que j'en mette partout). 
Je tenais mon dîner.
Et puis en cours de cuisson, une autre idée m'est venue: faire des sandwiches avec ces galettes. 
Oui mais voilà l'idée, aussi bonne fut-elle, était arrivée trop tard.

J'ai réussi à sauver une galette pour essayer ce que j'avais imaginé. Point de sandwich finalement mais une jolie tartine sans gluten pour un p'tit déj anglais.

Une recette imprévue parce que parfois le hasard est un ingrédient de choix.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 10 minutes environ pour les galettes plus 10 minutes pour le reste 

Ingrédients pour 4 tartines:

- 4 belles pommes de terre
- 1 blanc de poireau
- 2 petites carottes
- 1 oignon frais
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à café de thym frais
- quelques gouttes de jus de citron
- 1 avocat mûr à point
- 4 tranches de bacon
- 4 oeufs
- huile d'olive
- sel, poivre
- 1 pincée de piment en poudre
- 2 cuillères à soupe de graisse de canard
- quelques petites feuilles de sauge

Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail.

Pelez, lavez et séchez les carottes et les pommes de terre. Râpez-les avec une râpe à gros trous.

Mélangez le tout dans un saladier. Salez, poivrez et ajoutez le thym.

Faites chauffer la graisse de canard dans une poêle. Déposez-y 4 tas de légumes. Aplatissez légèrement avec le dos d'une cuillère à soupe. Laissez cuire 5 minutes de chaque côté (pour les retourner, utilisez une spatule). Les galettes doivent être bien dorées. Salez légèrement. Réservez.

Pelez et écrasez grossièrement l'avocat avec une fourchette. Salez, poivrez et ajoutez le piment. Arrosez de jus de citron. Mélangez.

Faites griller les tranches de bacon dans une poêle jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes. Épongez-les avec du papier absorbant. 

Faites cuire les oeufs au plat dans la même poêle jusqu'à ce que blanc soit bien coagulé. Salez et poivrez.

Déposez les galettes de pommes de terre dans 4 assiettes. 

Tartinez-les de purée d'avocat. Recouvrez de bacon et terminez par l'oeuf.

Parsemez de sauge.

Servez aussitôt avec éventuellement quelques feuilles de salade.

vendredi 12 mai 2017

Mon gâteau pistaches/ noix de coco et cerises

Avant, quand on me demandait quelle était ma saison préférée je répondais souvent "l'été et l'hiver". Oui, je suis quelqu'un qui aime les contrastes marqués. J'adore le froid et aussi la chaleur. L'automne et le printemps n'avaient pour moi aucun intérêt...
Mais ça c'était avant. Dans une vie où je ne cuisinais pas. Car depuis que je suis passé derrière les fourneaux et que j'ai trouvé la cuisine qui me correspond, toutes les saisons me plaisent. 
J'adore l'automne quand les figues et les coings sont là et que les potimarrons font leur apparition.
En hiver, j'aime voir les agrumes arriver. 
Au printemps, quel bonheur quand les fraises de Dolors embaument ma cuisine, sans parler des cerises de la Bruixa.
L'été, festival entre pêches, abricots et melons pour les confitures et les tomates pour les sauces.

Alors aujourd'hui, je célèbre les premières cerises avec ce super gâteau! J'en profite aussi pour y glisser un ingrédient offert par l'île aux épices: le Mahaleb (une épice venue de pays qui me font rêver tel le Liban ou la Turquie, au parfum d'amande d'amère, une merveille qui se marie divinement avec la cerise!)

Finalement quand on cuisine, c'est tout le temps la fête!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30/ 35 minutes

Ingrédients:

- 180 g de poudre d'amande
- 50 g de pistaches en poudre
- 80 g de sucre en poudre + 2 cuillères à soupe pour la finition
- 50 g de sucre muscovado ou cassonade
- 50 g de farine + un peu pour le moule
- 1 cuillère à café de mahaleb
- 45 g de noix de coco râpée
- 1 cuillère à café de levure
- 1 pincée de sel
- 150 g de beurre fondu + un peu non fondu pour le moule
- 3 oeufs
- 300 g de cerises
- 30 g de pistaches non salées 

Faites préchauffer votre four à 170ºC.

Beurrez et farinez un moule à tarte d'environ 22 cm de diamètre.

Réduisez le mahaleb en poudre dans un mortier.

Mélangez tous les ingrédients secs dans un saladier (gardez les 30 g de pistaches et les deux cuillères de sucre à part).

Ajoutez le beurre fondu. Mélangez avec une spatule.

Ajoutez les oeufs. Mélangez bien. Versez la pâte dans le moule. Lissez la surface avec le dos d'une cuillère à soupe.

Lavez et séchez puis dénoyautez les cerises. Vous pouvez le faire au-dessus du moule pour que le jus qui s'écoule imprègne la pâte. Enfoncez les cerises légèrement dans la pâte.

Hachez grossièrement les pistaches et parsemez-en le gâteau.

Saupoudrez de sucre en poudre. Enfournez et laissez cuire environ 30/35 minutes. Le gâteau doit être bien doré.

Laissez-le refroidir complètement avant de le déguster.






jeudi 11 mai 2017

Mon sirop d'ananas à la cannelle (recette proverbiale)

"En mai, fais ce qu'il te plaît". Je veux bien moi mais quand on voit le temps qu'il fait c'est pas gagné. Il semble loin le temps des premiers bains de mer au 1er mai.
Remarquez en Espagne on dit: "En mayo, no te quitas el sayo" ce qui est l'équivalent de notre "En avril, ne te découvre pas d'un fil" mais pour le mois de mai.
Trêve de cours de proverbes, la météo fait des siennes en ce moment. Ce qui ne me motive pas à sortir de ma cuisine.

Pour ma recette du jour, j'ai replongé la main dans ma malle aux épices, (merci Père Nono!) et c'est la Cannelle de Ceylan qui a été tirée au sort. Cette cannelle est plus fine que celle qui vient de Chine, plus parfumée aussi. Quelques peaux d'ananas qui traînaient par là après avoir préparé des confitures se sont retrouvées à faire trempette avec la dite cannelle pour réaliser un sirop d'ananas maison. 
Loin des versions ultra sucrées des supermarchés.

Préparation: 1o minutes

Cuisson: 45 minutes

Repos: 12 heures

Ingrédients pour une petite bouteille:

- la peau et le coeur d'un ananas bio (c'est sûr que quand on le lit ça fait un peu massacre au couteau de cuisine mais promis juré, l'ananas n'a pas souffert!)
- 1 bâton de cannelle de Ceylan
- 160 g de sucre
- 1 litre d'eau filtrée

Jour 1:
Brossez la peau de l'ananas sous un filet d'eau. Déposez-la dans un casserole avec le coeur. Ajoutez la cannelle, le sucre. Versez l'eau. Portez le tout à ébullition et laissez frémir sur feu doux pendant 45 minutes.
Laissez refroidir dans la casserole et n'y touchez plus jusqu'au lendemain.

Jour 2:
Filtrez le contenu de la casserole dans une passoire en pressant bien les morceaux de peau pour en extraire tout le liquide.

Versez-le dans la casserole et portez à ébullition et laissez frémir 30 minutes. Le liquide doit réduire et devenir sirupeux.

Laissez refroidir. Versez dans une petite bouteille en verre (propre) et placez au frigo.

Il s'utilise comme un sirop industriel mais il est bien meilleur! Quelques glaçons, une rondelle de citron, une ou deux feuilles de menthe pourquoi pas et voilà un rafraîchissement parfait pour les jours de grande chaleur... s'ils reviennent.